mardi 17 avril 2018

Une seconde Casa Del Habano à Bruxelles ?


Je vous ai déjà présenté la Casa de la rue Faider ( LIEN ). La page Facebook de cette Casa del Habano annonce sur sa page l'ouverture prochaine d'une seconde civette de ce type.





Le lieu choisi : le quartier européen !

Plus d'infos prochainement.

dimanche 15 avril 2018

CAO Pilòn (Corona)

Cigare nicaraguayen

Longueur : 13,97 cm (5"1/2)
Diamètre : 1,75 cm (cepo 44)

Cape : Equateur (type Habano)
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua (régions d'Ometepe et d'Esteli)

Civette : Rob's Shop



Prix : € 5,9



C'était lors de la rencontre du master blender Rick Rodriguez chez Rob que j'avais pris ce cigare. 









Mon compte-rendu sera des plus brefs...

En effet, je n'ai pas grand chose à dire sur ce Corona.
Les arômes sont surtout boisé (cèdre) mais très légers, accompagné d'un poivre blanc plus présent à l'entame pour devenir presque absent par la suite.

La combustion était très bonne.

Que dire de plus? Rien... La quasi "insipidité" (ça se dit çà?) de notre corona tranche avec le robusto fumé chez Rob qui était lui correct (le robusto pas Rob ! Rob est toujours accueillant et prévenant. C'est toujours un plaisir de monter dans le Nord pour le rencontrer et partager avec lui sur notre passion commune).


Cote : 28 / 50 (2-12-4-5-5)




vendredi 13 avril 2018

Wappy (bière de Warsage)









LA WAPPY EST PRÉPARÉE À BASE DE VRAI JUS DE POMMES, PAS DE CONCENTRÉ
Capture-d’écran-2014-05-22-à-11.36.06.jpgDominique Denis vit un rêve éveillé. Fort du succès de ses premières bières, le brasseur warsagien a lancé un nouveau produit tout aussi local : la Wappy. « Après la bière blonde, la brune, la triple et quelques créations temporaires, je viens d’inventer une bière à la pomme, ex- plique-t-il avec fierté. « La Wappy (‘Wa’ pour Warsage, ‘ppy’ pour ‘happy’ signifiant heureux en anglais) est 100 % dalhemoise. On y retrouve du jus de pomme de l’exploitation Leclerc à Aubin-Neufchâteau. C’est dans ma cave à Warsage que je réalise le subtil mélange permettant d’avoir un breuvage léger mais avec du corps. » Pauvre en alcool (4,8 %), cette bière à la pomme connaît un franc succès. « J’ai déjà vendu deux brassins de 150 litres. La semaine prochaine, je vais en préparer un nouveau. Les gens semblent apprécier mon produit. Ils trouvent cette boisson agréable et désaltérante. Il faut dire qu’elle possède l’amertume de la bière (60 % de céréales) et la fraîcheur du fruit (40 % de jus de pomme) », ajoute celui qui travaillait à l’époque à la cidrerie Stassen à Aubel.
L’une des principales particularités de la Wappy est le fait qu’elle ne contient pas de concentré de fruits. « L’objectif était de faire un retour au naturel, note Georges Leclerc, le fournisseur de pommes. Nous souhaitions obtenir un produit sain. Pour cette raison, nous avons opté pour du jus purement et simplement. Cette donnée est en parfait accord avec ma charte qui prône le service du marché de proximité, l’équité et surtout la vente de fruits exempts de tout emploi chimique. »




mercredi 11 avril 2018

The Dalmore








Ce single malt écossais (Highlands) est issu d’un assemblage à 50% en fûts de bourbon et 50% en fûts de Sherry Oloroso.

 





NOTES DE DÉGUSTATION

  • Couleur : Or ancien.
  • Nez : Fondant sur le chocolat et la marmelade d'orange. Notes de cuir.
  • Bouche : Moelleuse et épicée avec une omniprésence du sherry.
  • Finale : Assez longue et complexe. Soupçon de vanille et zestes d'oranges.






lundi 9 avril 2018

Havana Club ou Bacardi ?



Entre révolution et droits commerciaux, la bataille du "vrai" rhum cubain sévit entre l' Américain Bacardi et le Français Pernod Ricard depuis des décennies pour le contrôle de sa distribution dans le monde.
Lequel est le "vrai rhum"? Celui fait à Cuba ou celui distillé à partir de la recette originale?





Pernod Ricard détient les droits du rhum fabriqué à Cuba, acquis auprès du régime castriste en 1993, et le commercialise sous le nom Havana Club. Mais Bacardi, qui a acquis en 1994 les droits commerciaux de la recette originale auprès des fondateurs, la famille Arechebala, possède les droits pour le marché américain.

Pour Pernod Ricard, il ne fait aucun doute que le "vrai" rhum cubain est le sien puisqu'il est distillé à Cuba avec des ingrédients 100% cubains.

"Pernod Ricard s'est associé avec le gouvernement (cubain) pour réaliser des profits à partir d'un bien volé", affirme au contraire à l'AFP Roberto Ramirez, responsable des marques chez Bacardi.

Bacardi a commencé à vendre son propre rhum sous le même nom Havana Club en 1995, fabriqué à Porto Rico (un territoire américain) et vendu aux Etats-Unis avec le slogan "Chassé de la maison, vieilli en exil mais pour toujours cubain".


Mais Bacardi affirme que sa recette est originale et jouit du soutien de parlementaires américains élus de la Floride où se trouve une importante communauté d'exilés cubains.

Son slogan est "ne venez pas nous dire que nous ne sommes pas Cubains". L'entreprise vient même de présenter un spectacle "théâtral" racontant l'histoire des Arechebala et de "l'héritage que le gouvernement (cubain) tente d'effacer". (source : RTL Info)
Retrouvez la suite de l'article paru sur le site de rtl.be/info   via ce lien :

samedi 7 avril 2018

Oliva "V" Double Toro

Cigare nicaraguayen

Longueur : (6")
Diamètre : (cepo 60)

Cape : Connecticut Broadleaf
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua (Jalapa)






Prix : € 11,9



La feuille de cape est grasse, finement nervurée et parfaitement tendue.
Le remplissage est ferme sur toute la longueur.

A cru, du cuir et des épices (cannelle).

Je le guillotine et l'enflamme lentement...un cepo de 60, ça prend du temps !

Le départ s'annonce poivré.







Le tirage est aisé, la fumée opulente...

Des saveurs plus boisées que terreuses à ce stade de la dégustation.

Il s'ensuivra de délicieux fruits à coques.







Le second tiers sera terreux, moins poivré que le premier et la puissance reste agréable.

Le dernier tiers apportera une puissance plus soutenue et les arômes grillés seront bien présents. 


Encore une belle expérience que cet Oliva "V" Double Toro, une taille (module) que je n'affectionne pas particulièrement. En effet le cepo est important. 


Cote : 43 / 50 (5-24-5-4-5)